Comment réussir le choix de son nouveau couteau de cuisine ?

Le couteau est un outil indispensable pour la faire la cuisine. Cependant, il en existe de différentes sortes et de différents matériaux, et certains qui coupent beaucoup mieux que d’autres. Mais comment réussir le choix de son nouveau couteau de cuisine ? Lisez cet article pour connaitre l’essentiel des critères de choix d’un excellent couteau de cuisine.

Les différents types de couteaux de cuisine


Choisir un bon couteau de cuisine, c’est premièrement s’informer sur les différents types existants. Les modèles de couteaux disponibles sont généralement de différentes formes et possèdent une appellation bien spécifique. Cela s’explique par le fait qu’ils n’ont pas la même utilisation ou la même fonction. On distingue deux principaux types de couteaux de cuisine :

  • Les couteaux polyvalents;
  • Les couteaux à usage spécifique.

Les couteaux polyvalents

Le premier type de couteau polyvalent est le couteau universel, et il se retrouve dans toutes les cuisines. Très utile, il permet d’éplucher, de désosser, de trancher et d’émincer. Ensuite, vous avez le couteau d’office qui par sa lame courte et pointue est différent du couteau universel. Facilement maniable pour découper et éplucher les petits aliments, il est très indispensable. Après, l’on retrouve le couteau de chef, identifiable par sa longue lame à capacité de découpe puissante. C’est un couteau efficace et confortable avec lequel vous pouvez tailler, émincer et hacher sans effort. Enfin vient le Santoku qui est couteau du chef japonais. L’unique différence concerne sa lame plus large.

Les couteaux à usage spécifique


Le couteau à steak possède une lame très tranchante et est parfait pour découper toutes sortes de viandes. Quant au couteau à désosser, sa lame est longue, fine et courbée puis elle permet de séparer la viande de l’os. Le tranchelard, un autre couteau destiné à la viande, est équipé d’une lame souple, longue et étroite qui tranche nettement la viande afin de conserver son jus et sa texture. Nous avons ensuite le couteau à poisson encore appelé filet de sole et qui se caractérise par une lame tranchante, fine et flexible. Grâce à elle, le filet est levé sans abîmer la chair du poisson pour des recettes réussies. Le couteau à pain vient boucler la liste des couteaux à usages spécifiques. Sa lame crantée est facile à reconnaître et il sert à casser la croute de pain puis à le couper sans l’écraser. Sabatier l’expert dans le domaine vous offre absolument tout ce dont vous pouvez rêvez en matière de couteaux.

Les matériaux et les techniques de fabrication du couteau de cuisine

Le matériau utilisé pour la fabrication de la lame du couteau est également un critère très important pour choisir ce dernier. C’est un critère déterminant la durabilité et la qualité de coupe.

Le matériau ayant servi à fabrication du manche est également essentiel, car il définit l’équilibre et la prise en main du couteau.

Les matériaux pour la lame

Les matériaux qui peuvent servir à fabriquer une lame de couteau de cuisine sont les suivants : l’acier (plus noble), l’inox (très hygiénique, léger, facile à utiliser) et la céramique (très populaire avec une longue durée de vie).

Les matériaux pour le manche

Le manche d’un couteau de cuisine peut être fabriqué avec les matériaux ci-après : la silicone (antidérapante, écologique et ergonomique), le plastique (robuste et durable), le plastique (léger et résistant) puis l’inox (très résistant).

La technique de fabrication

Il existe deux techniques de fabrication du couteau de cuisine que sont : la lame forgée dans une barre d’acier ronde chauffée et la lame découpée à partir d’une bande d’acier plat.

Nathalie

A propos de l'auteur: Nathalie

J'adore la cuisine à tel point que je voulais ouvrir mon restaurant "Al Alma", mais le projet ne s'est pas concrétisé. Du coup, j'ai fait de ce domaine un blog perso !

Tu pourrais aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *